Editeur de beaux livres rares Reliure en cuir

L’éditeur d'art Jean de Bonnot perpétue la tradition des beaux livres reliés plein cuir, tranches de têtes dorées, faits de bon papier vergé et filigrané.

Les collections signées Jean de Bonnot font le bonheur des bibliophiles et des amateurs d’ouvrages parfois épuisés ou très anciens, réédités dans les règles de l’art. Chaque volume est unique, avec des décors aux fers gravés et ciselés à la main, des gravures d’époque, des signets, tranchefiles, culs de lampes originaux...

Un Jean de Bonnot, c’est aussi le plaisir de lire retrouvé.

 

Rejoignez-nous sur

Twitter Facebook


Ou rechercher ...




Vous trouverez tous les livres de
Jean de Bonnot, en vente directe,
dans sa galerie d’exposition, au
22 rue Chapon Paris 3ème, en plein
cœur du Marais, entre les métros
Rambuteau et Arts et Métiers.

Les horaires d'ouverture
sont les suivants :
- 9 heures à 12h30 et
13h30 à 17 heures 
du  lundi au vendredi

Nous vous souhaitons une agréable visite et de bonnes lectures.

Bibliothèque Jean de Bonnot


Si vous rencontrez le moindre 
problème, n'hésitez pas à nous
contacter au 01.42.65.44.71.

Hippocrate : L'Art Médical : Sciences et Doctrine (3 volumes) Hippocrate, auteur du "Serment", médecin, philosophe et écrivain, rend à l'Homme son pouvoir de guérison et pose les bases de la médecine rationnelle. Ceci se passe en Grèce, au Ve siècle avant J.-C.
Hippocrate : L'Art Médical : Sciences et Doctrine (3 volumes)

Détail du beau livre >>
Bible de Tours (la Grande), 2 volumes La Grande Bible, éditée à Tours en 1866, illustrée de 230 gravures sur bois de Gustave Doré, en 2 forts volumes. Cadeau, un portfolio : les Paraboles illustrées.
Bible de Tours (la Grande), 2 volumes

Détail du beau livre >>
Chateaubriand : Mémoires d'Outre-Tombe (6 volumes) Chateaubriand, observateur impitoyable, contemporain, décrit l'Ancien Régime et jusqu'à la République. Une oeuvre qui fusionne dans un style grandiose : aventures, action politique et amours.
Chateaubriand : Mémoires d'Outre-Tombe (6 volumes)

Détail du beau livre >>

actu

Après la brève campagne de Belgique, Napoléon est vaincu à Waterloo le 18 juin 1815. L’empereur revint à Paris le 21 juin et abdique en faveur de son fils le 22. Le 25, il quitte l’Elysée pour Malmaison.

La Reine Hortense témoignera de ce moment dans ses Mémoires : « Le lendemain de son entrée à la Malmaison, l’empereur m’envoya chercher à 11 heures ; il se promenait seul dans le jardin ; le temps était superbe ; il me demanda comment je me portais, ce que j’avais fait dans la soirée, n’attendit pas ma réponse et, avec une expression touchante, il me dit : «  Cette pauvre Joséphine ! Je ne puis m’accoutumer à habiter ce lieu sans elle ! Il me semble toujours la voir sortir d’une allée et cueillir ces plantes qu’elle aimait avant tout ! Pauvre Joséphine ! » Ensuite, voyant la triste impression que j’en éprouvais, il ajouta : « Au reste, elle serait bien malheureuse à présent. Nous n’avons jamais eu qu’un sujet de querelle : c’était pour ses dettes et je l’ai assez grondée. C’était bien la personne la plus remplie de grâce que j’aie jamais vue. Elle était femme dans toute la force du terme, mobile, vive et le cœur meilleur. Faites-moi faire un autre portrait d’elle ; je voudrais qu’il fut en médaillon ». Je le lui promis ». Pour en savoir plus sur l’amour  passionnel de Napoléon pour Joséphine, cliquez ici !

 

 


 

 

VirtueMart Shopping Cart


Votre panier est actuellement vide.

Mon compte






Newsletter




Sondage

Recevez-vous lisiblement et correctement nos newsletter