Thausing Moriz - Albrecht DÜRER, sa vie, son œuvre

Disponibilité: En stock (10000)
« Albrecht Dürer, sa vie, son œuvre » de Moriz Thausing. C’est la première étude complète écrite sur le grand peintre allemand de la fin du XVe, début du XVIe siècle, le plus grand graveur de tous les temps. Avant la parution de ce livre, son œuvre ne dépassait pas l’estime des connaisseurs. Cette étude sur Albrecht Dürer permit de faire connaître au grand public cet artiste hors du commun. C’est un artiste non seulement de la représentation mais surtout de l’âme. C’est ce qui rend l’homme, derrière son œuvre, fascinant, mystérieux, magnétique, christique. En l’espace d’une vie qui ne fut pas très longue, Albrecht Dürer est né le 21 mai 1471 et mort le 6 avril 1528, le visage de l’Europe a changé. Albrecht Dürer est né, a travaillé et est mort à Nuremberg, en Franconie, dans le Saint-Empire romain germanique. Nul artiste mieux que Dürer ne porte à travers son œuvre les stigmates de son temps. Nuremberg, situé sur le grand axe économique qui relie Venise aux villes hanséatiques, est riche, les beaux-arts s’y développent. Albrecht Dürer y est vite reconnu comme un peintre éminent, grand portraitiste, il excelle aussi dans la gravure sur bois et la gravure sur cuivre, notamment sa délicieuse suite de 20 gravures de la « Vie de la Vierge ». La perfection apportée à ces planches ne sera pas dépassée. Albrecht Dürer est le premier à graver lui-même sur cuivre. Il réserve au cuivre des sujets élitistes, d’inspiration humaniste comme le « Cavalier, le Diable et la Mort », « Saint Jérôme méditant dans sa cellule » et la fameuse « Mélancolie » qui a donné lieu à toute une littérature exégétique. Albrecht Dürer a joui de son temps d’une réputation rare. Jean de Bonnot présente ce texte, en un volume au format grand in-quarto (21 x 27 cm), relié plein cuir et or véritables.
0 étoile(s) selon 0 évaluation(s)