Editeur de beaux livres rares Reliure en cuir

L’éditeur d'art Jean de Bonnot perpétue la tradition des beaux livres reliés plein cuir, tranches de têtes dorées, faits de bon papier vergé et filigrané.

Les collections signées Jean de Bonnot font le bonheur des bibliophiles et des amateurs d’ouvrages parfois épuisés ou très anciens, réédités dans les règles de l’art. Chaque volume est unique, avec des décors aux fers gravés et ciselés à la main, des gravures d’époque, des signets, tranchefiles, culs de lampes originaux...

Un Jean de Bonnot, c’est aussi le plaisir de lire retrouvé.

 

Rejoignez-nous sur

Twitter Facebook


Ou rechercher ...




Vous trouverez tous les livres de
Jean de Bonnot, en vente directe,
dans sa galerie d’exposition, au
22 rue Chapon Paris 3ème, en plein
cœur du Marais, entre les métros
Rambuteau et Arts et Métiers.

Les horaires d'ouverture
sont les suivants :
- 9 heures à 12h30 et
13h30 à 17 heures 
du  lundi au vendredi

Nous vous souhaitons une agréable visite et de bonnes lectures.

Bibliothèque Jean de Bonnot


Si vous rencontrez le moindre 
problème, n'hésitez pas à nous
contacter au 01.42.65.44.71.

Zola Emile


Biographie : Emile Zola est né à Paris le 12 avril 1840, il y est mort dans la nuit du 29 au 30 septembre 1902.
Il est le maître du roman naturaliste, ses pères sont Balzac, Stendhal, Flaubert. Dès 1871, Zola s’attelle à l’écriture du premier « Roman Expérimental » : les Rougon-Macquart ou Histoire naturelle et sociale d’une famille sous le Second Empire. En 1877, la parution de son oeuvre l’ Assommoir, chef-d’œuvre du roman noir, lui fait connaître le succès et dépasser la notoriété d’Hugo et de ses Misérables.


Les Soirées de Médan, où réside Zola, réunissent les maîtres du Naturalisme dont Maupassant.


Chacune de ses oeuvres révèle ses préoccupations sociales (Nana, Au Bonheur des Dames), jusqu’à traduire sa pensée politique (Germinal). En 1891, la fresque des Rougon-Macquart est enfin achevée.

Emile Zola dira de cette oeuvre monumentale qu'est les Rougon-Macquart : "Mon crime est d'avoir eu la curiosité littéraire de ramasser et de couler dans un moule très travaillé la langue du peuple."

En 1894, Emile Zola renoue avec le combat politique en prenant fait et cause pour le capitaine Dreyfus. Zola meurt par asphyxie en 1902, en laissant des œuvres inachevées. Ses cendres furent transférées au Panthéon en 1908.

Principale oeuvre : Les Rougon-Macquart ou Histoire naturelle et sociale d’une famille sous le Second Empire.


Voir les livres de l'auteur
 

VirtueMart Shopping Cart


Votre panier est actuellement vide.

Mon compte






Newsletter




Sondage

Recevez-vous lisiblement et correctement nos newsletter