Editeur de beaux livres rares Reliure en cuir

L’éditeur d'art Jean de Bonnot perpétue la tradition des beaux livres reliés plein cuir, tranches de têtes dorées, faits de bon papier vergé et filigrané.

Les collections signées Jean de Bonnot font le bonheur des bibliophiles et des amateurs d’ouvrages parfois épuisés ou très anciens, réédités dans les règles de l’art. Chaque volume est unique, avec des décors aux fers gravés et ciselés à la main, des gravures d’époque, des signets, tranchefiles, culs de lampes originaux...

Un Jean de Bonnot, c’est aussi le plaisir de lire retrouvé.

 

Rejoignez-nous sur

Twitter Facebook


Ou rechercher ...




Vous trouverez tous les livres de
Jean de Bonnot, en vente directe,
dans sa galerie d’exposition, au
22 rue Chapon Paris 3ème, en plein
cœur du Marais, entre les métros
Rambuteau et Arts et Métiers.

Les horaires d'ouverture
sont les suivants :
- 9 heures à 12h30 et
13h30 à 17 heures 
du  lundi au vendredi

Nous vous souhaitons une agréable visite et de bonnes lectures.

Bibliothèque Jean de Bonnot


Si vous rencontrez le moindre 
problème, n'hésitez pas à nous
contacter au 01.42.65.44.71.

Verlaine (Paul)


Biographie : Né le 30 mars 1844 à Metz, découvert mort le 8 janvier 1896 à Paris.
Issu d’une famille de militaire, installée à Paris, il s’inscrit à l’Ecole de Droit mais rapidement écrit des vers et collabore à plusieurs revues qui publient notamment des poèmes de Mallarmé et de Baudelaire. Lors d’un voyage à Bruxelles, il est encouragé par Victor Hugo. En 1870, quelques jours après la déclaration de guerre, Rimbaud découvre les « Poèmes Saturniens » et les « Fêtes Galantes ». Il le rejoint à Paris et contribue à la faillite de son ménage.  Les deux poètes s’enivrent dans l’alcool et cohabitent à Paris, en Belgique puis à Londres où ils vivent misérablement. De retour à Bruxelles, Verlaine tire sur Rimbaud et le blesse. Il est emprisonné jusqu’en janvier 1875. Ses vers s’imprègnent alors de mysticisme. En 1886, après la mort de sa mère, son existence est de plus en plus précaire et ses séjours à l’hôpital se succèdent, favorisés par la boisson et ses mœurs dissolues. Il meurt en 1896 malgré une notoriété dépassant les frontières. Sa poésie reste majeure par son lyrisme et sa portée symboliste.

Principale oeuvre : L'Oeuvre Poétique


Voir les livres de l'auteur
 

VirtueMart Shopping Cart


Votre panier est actuellement vide.

Mon compte






Newsletter




Sondage

Recevez-vous lisiblement et correctement nos newsletter