Editeur de beaux livres rares Reliure en cuir

L’éditeur d'art Jean de Bonnot perpétue la tradition des beaux livres reliés plein cuir, tranches de têtes dorées, faits de bon papier vergé et filigrané.

Les collections signées Jean de Bonnot font le bonheur des bibliophiles et des amateurs d’ouvrages parfois épuisés ou très anciens, réédités dans les règles de l’art. Chaque volume est unique, avec des décors aux fers gravés et ciselés à la main, des gravures d’époque, des signets, tranchefiles, culs de lampes originaux...

Un Jean de Bonnot, c’est aussi le plaisir de lire retrouvé.

 

Rejoignez-nous sur

Twitter Facebook


Ou rechercher ...




Vous trouverez tous les livres de
Jean de Bonnot, en vente directe,
dans sa galerie d’exposition, au
22 rue Chapon Paris 3ème, en plein
cœur du Marais, entre les métros
Rambuteau et Arts et Métiers.

Les horaires d'ouverture
sont les suivants :
- 9 heures à 12h30 et
13h30 à 17 heures 
du  lundi au vendredi

Nous vous souhaitons une agréable visite et de bonnes lectures.

Bibliothèque Jean de Bonnot


Si vous rencontrez le moindre 
problème, n'hésitez pas à nous
contacter au 01.42.65.44.71.

Rousseau (Jean-Jacques)


Biographie : Jean-Jacques Rousseau est né le 28 juin 1712 à Genève ; il est mort le 2 juillet 1778 à Ermenonville (Oise).
Issu d’une famille protestante, Rousseau perd sa mère très jeune et s’éveille auprès d’un père fantasque. A seize ans, il quitte Genève, se convertit au Catholicisme alors qu’il est devenu le protégé de Mme de Warens et s’essaie au latin, à la musique et à l’herboristerie.

Vers 1741, Rousseau quitte définitivement Mme de Warens et part à Paris. L’une de ses nombreuses maîtresses lui donne cinq enfants qui furent tous placés à l’Assistance Publique. Il participe à l’ « Encyclopédie » de Diderot et d’Alembert en rédigeant les articles sur la musique. Dès 1750, Jean-Jacques Rousseau souhaite mettre de l’ordre dans son existence. Il écrit alors ses premiers textes de réflexions sur l’homme et la société. Le succès des œuvres de Jean-Jacques Rousseau coïncide avec la condamnation au feu de certains de ses textes. Il s’enfuit alors en Suisse où il commence la rédaction de ses « Confessions ». Divers complots l’obligent à fuir en Angleterre puis en France. Vers 1770, il donne les premières lectures publiques de ses « Confessions ». Elles sont accueillies avec tiédeur. Son œuvre ne laissa cependant pas indifférent puisque plus tard Stendhal reconnut son génie alors que Flaubert ressentait son « influence funeste ».


Principales oeuvres : Les Confessions - Le Contrat social - l'Emile - Les Rêveries du promeneur solitaire.


Voir les livres de l'auteur
 

VirtueMart Shopping Cart


Votre panier est actuellement vide.

Mon compte






Newsletter




Sondage

Recevez-vous lisiblement et correctement nos newsletter