Editeur de beaux livres rares Reliure en cuir

L’éditeur d'art Jean de Bonnot perpétue la tradition des beaux livres reliés plein cuir, tranches de têtes dorées, faits de bon papier vergé et filigrané.

Les collections signées Jean de Bonnot font le bonheur des bibliophiles et des amateurs d’ouvrages parfois épuisés ou très anciens, réédités dans les règles de l’art. Chaque volume est unique, avec des décors aux fers gravés et ciselés à la main, des gravures d’époque, des signets, tranchefiles, culs de lampes originaux...

Un Jean de Bonnot, c’est aussi le plaisir de lire retrouvé.

 

Rejoignez-nous sur

Twitter Facebook


Ou rechercher ...




Vous trouverez tous les livres de
Jean de Bonnot, en vente directe,
dans sa galerie d’exposition, au
22 rue Chapon Paris 3ème, en plein
cœur du Marais, entre les métros
Rambuteau et Arts et Métiers.

Les horaires d'ouverture
sont les suivants :
- 9 heures à 12h30 et
13h30 à 17 heures 
du  lundi au vendredi

Nous vous souhaitons une agréable visite et de bonnes lectures.

Bibliothèque Jean de Bonnot


Si vous rencontrez le moindre 
problème, n'hésitez pas à nous
contacter au 01.42.65.44.71.

Scott (Walter)


Biographie : Walter Scott naît le 15 août 1771 dans les vieux quartiers insalubres de Collège Wynd à Edimbourg, ce qui lui vaut d’être atteint de poliomyélite à l’âge de huit mois. Il est envoyé alors en convalescence chez ses grands-parents à la campagne, à Sandy-Know. A cette maladie précoce, qui lui laisse une claudication de la jambe droite, il doit d’avoir beaucoup lu, d’être allé aux eaux de Bath, au théâtre, d’écouter les récits d’un vieux militaire, autant de faits qui le prédisposent à faire de bonnes études à la Royal High School d’Edimbourg, puis à l’université où il étudie le droit. Walter Scott se passionne pour le droit écossais et pour tout ce qui a trait  aux vestiges de l’histoire nationale : les chants populaires, les anecdotes, le folklore, les antiquités. C’est lui qui rétablit l’usage du kilt et des tartans.

Il commence par publier le Chant de guerre du Midlothian(1792), puis les Chants de ménestrels de la frontière écossaise (1802). Entre-temps, il se fait nommer vice-shérif (1799), puis greffier de la Cour suprême (1806).

L’édition du très populaire poème la Dame du Lac (1810) dont l’intrigue se situe dans les Highlands, lui vaut un surcroît de prospérité qui lui permet d’acheter un cottage, Abbotsford.

En 1815, il publie Waverley ou il y a soixante ans. L’ouvrage connaît un immense succès et sera bientôt suivi de nombreux autres : Guy Mannering (1815), l’Antiquaire (1816), Rob Roy (1817), la Fiancée de Lammermor (1819), Ivanhoé (1819). Walter Scott a trouvé sa voie : le roman historique qu’il publie sous l’anonymat ! Mais bientôt ses affaires d’éditions connaissent une grave crise. Ses éditeurs l’entraînent dans leur ruine. Aussi, engage-t-il sa plume et écrit-il :

«Je veux être leur vassal, ma vie durant, et creuser dans la mine de mon imagination pour découvrir des diamants afin de faire honneur à mes engagements et non pour m’enrichir.»

Malgré la perte de sa femme en 1826, de terrassantes crises de rhumatismes aigus et des problèmes de vue, Walter Scott publie encore une Vie de Napoléon en neuf volumes, les Contes d’un grand-père, la Jolie fille de Perth. Il meurt paralysé le 21 septembre 1832 à Abbotsford, après avoir subi trois crises d’apoplexie.


Voir les livres de l'auteur
 

VirtueMart Shopping Cart


Votre panier est actuellement vide.

Mon compte






Newsletter




Sondage

Recevez-vous lisiblement et correctement nos newsletter