Editeur de beaux livres rares Reliure en cuir

L’éditeur d'art Jean de Bonnot perpétue la tradition des beaux livres reliés plein cuir, tranches de têtes dorées, faits de bon papier vergé et filigrané.

Les collections signées Jean de Bonnot font le bonheur des bibliophiles et des amateurs d’ouvrages parfois épuisés ou très anciens, réédités dans les règles de l’art. Chaque volume est unique, avec des décors aux fers gravés et ciselés à la main, des gravures d’époque, des signets, tranchefiles, culs de lampes originaux...

Un Jean de Bonnot, c’est aussi le plaisir de lire retrouvé.

 

Rejoignez-nous sur

Twitter Facebook


Ou rechercher ...




Vous trouverez tous les livres de
Jean de Bonnot, en vente directe,
dans sa galerie d’exposition, au
22 rue Chapon Paris 3ème, en plein
cœur du Marais, entre les métros
Rambuteau et Arts et Métiers.

Les horaires d'ouverture
sont les suivants :
- 9 heures à 12h30 et
13h30 à 17 heures 
du  lundi au vendredi

Nous vous souhaitons une agréable visite et de bonnes lectures.

Bibliothèque Jean de Bonnot


Si vous rencontrez le moindre 
problème, n'hésitez pas à nous
contacter au 01.42.65.44.71.

Drouet (Juliette)


Biographie : Juliette DROUET (Juliette GAUVAIN, dite) est née à Fougères le 10 avril 1806, morte à Paris le 11 mai 1883.

Elle est principalement connue pour le couple mythique qu’elle forma avec Victor Hugo pendant cinquante ans.

D’origine bretonne et orpheline à moins de deux ans, Juliette Drouet bénéficia cependant d’une bonne éducation chez les Sœurs de l’Adoration perpétuelle. Elle débuta sa carrière d’actrice en Belgique. Du sculpteur James Pradier (1792-1852), elle eut une fille, Claire, qui mourut le 21 juin 1846.

C’est lorsqu’elle joua le « petit » rôle de la princesse Négroni dans « Lucrèce Borgia », en février 1833, au Théâtre de la Porte Saint-Martin, qu’elle rencontra Victor Hugo. Cette rencontre changea le cours de sa vie.

La nuit du 16 au 17 février 1833 sera déterminante : Juliette et Victor Hugo sont pris d’un amour passionnel l’un pour l’autre. Elle lui écrira chaque jour, parfois même plusieurs fois par jour. Cette correspondance unique est une source très précieuse pour qui s’intéresse à la vie intime de Victor Hugo.

Bien que Victor Hugo ait été pris en flagrant délit d’adultère avec Léonie Biard dans la nuit du 4 au 5 juillet 1845, et, malgré ses multiples fredaines, Juliette restera sa muse, son inspiratrice et son ancrage. Elle le suivra en exil dans les îles anglo-normandes, notamment à Guernesey où, peu à peu, les enfants de Victor Hugo, Charles et François-Victor se rapprocheront de Juliette. Même Madame Adèle Hugo, la femme du poète, reconnaîtra le rôle de Juliette Drouet dans l’œuvre de son mari.

Après la mort de Juliette Drouet, Victor Hugo n’écrira plus une seule ligne.

Principale œuvre : Lettres d'amour à Victor Hugo.


Voir les livres de l'auteur
 

VirtueMart Shopping Cart


Votre panier est actuellement vide.

Mon compte






Newsletter




Sondage

Recevez-vous lisiblement et correctement nos newsletter